14 juin 2006

COLORADO.... VALLEE DE LA MORT... ON Y EST ...

      ...  Cette halte me permit donc de sortir mon partenaire du sac... Je parle de mon partenaire minceur, l'ami Contrex comme vous vous en doutiez... Le problème avec ce partenaire-là, c'est qu'il est du style faux-ami, vous savez, comme ce genre de tournures révoltantes de duplicité que l'on découvre dans l'apprentissage d'un idiome... Ici, c'est Contrex qui me prend pour une idiote... ils ne vantent jamais dans les pubs, la cohorte de partenaires prompts à nous réconforter en cas de coup de blues... (babas au rhum, éclairs au chocolat, îles flottantes...) ...

Bon, trêve de divagations, spécialité maison, Mephisto veille sur ma destinée... oeil_341 et dirige mes pas vers une clairière baptisée pompeusement "Le Désert Blanc"... vaste étendue de sable immaculé, longeant une falaise crayeuse... Contraste étonnant avec les arbres qui entourent cette espèce de plage Seychellienne, sombres et menaçants... c'est par là me souffle mon partenaire (pas l'aquatique, l'autre, le diabolique...)

Vaille que vaille je m'engage où mon démon m'entraîne... et découvre ceci : img_01511 L'antre de la Terre d'où s'exhalent des miasmes putrides inso04 Une voix caverneuse m'incite à passer mon chemin... Le Colorado n'est décidément pas de tout repos...

Telle le Petit Chaperon Rouge, je m'enfonce dans la forêt incertaine, arrive à son orée, traverse une prairie, nouvelle étendue boisée plus clairsemée... Des barrières de bois signalent la présence de randonneurs à cheval... Pas une âme à l'horizon... J'avise quelques rochers épars dans cet espace aménagé... m'engage entre deux... Un escalier de bois ? Une rambarde cordée ? Serait-ce le retour à la civilisation ? Pleine d'espoir j'emprunte la passerelle et suivant le chemin tout tracé qui s'élève, je découvre enfin le but de mes errances : img_0137_dxo nous y sommes, tes efforts ma fille n'auront pas été vains...  Cependant, au fur et à mesure de ma progression, les menaces deviennent plus précises : img_01542 Décidément, je m'attends à voir débouler quelque quidam couvert de goudron et de plumes, à trébucher sur une pierre tombale abandonnée... Un petit virage serré, escarpé, périlleux et hop !

                               .img_0157_dxo Une sentinelle de pierre... La dizaine de vautours ricanant qui la surmontaient se sont envolés à la vue du zoom, ces bestiaux ne connaissent rien aux nouvelles technologies... oiseau_11oiseau_52

              img_0167                      img_0158_dxo

L'épopée finit donc dans un cadre que j'imaginais plus grandiose... Sympathique, certes, mais cela évoque pour moi ces reproductions miniatures de monuments célèbres dont les Américains se contentent à Las Vegas... Mini Tour Eiffel... Mini Place St Marc vénitienne... Mini Alhambra... Ben nous on a un mini Colorado... Au moins est-il naturel et n'est pas une pâle copie de la réalité... Ceci dit, je me demande si j'étais au bon endroit....

Petite Ibiza m'attendait sagement ... je me délestais de mon sac à dos et du partenaire minceur presque vide, regardais mes pieds héroiques : img_0197 et poussiéreux... En voiture ! Mais ? mais ? il est déjà 7 h ! j'ai des invitées ce soir ! Deux copines de fac du fiston qui doivent débarquer en ce moment même ! Et je suis à plus ou moins deux heures de la maison ! Vive le portable, bougez pas j'arrive....

Cependant, avant de vous quitter, je me dois de vous faire voir ceci.... img_0196 Vue de la route alors que je m'éloigne... Ces falaises, là au loin... ne serait-ce pas le Colorado Arlésien ? Celui dont on parle beaucoup mais qu'on ne voit jamais ? Ouh là... il est temps de filer sous la douche et de festoyer avec tes convives en oubliant tout cela... tu reviens d'un pays qui n' EXISTE PAS !!!!!

                                                                       lumi33

QUE ME RESTE PAR DELA L'IRREEL

LE PLAISIR DE VOUS LIRE !!!!

Posté par PENELOPE à 21:12 - Commentaires [11] - Permalien [#]


Commentaires sur COLORADO.... VALLEE DE LA MORT... ON Y EST ...

    bon ben je suis quand même bluffé de ce si beau pays qui n'existe pas et ton inimitable talent de narratrice.
    Bonne journée
    sandrine

    Posté par sand354, 15 juin 2006 à 06:46 | | Répondre
  • Bon Pénélope je suis encore toute essouflée ! Je viens de lire 3 messages à la suite (avec le plus grand bonheur!) mais tu ne nous avais pas habitués
    à un message par jour ...
    Allez il est quand même beau le pays qui n'existe pas et surtout il nous aura fait profiter de ta plume....magistrale !

    Posté par Jeanne-Marie, 15 juin 2006 à 08:28 | | Répondre
  • en tout cas, c'est super beau...entre lucky luke et les cheminées des fées de turquie!!!!
    merci pour ce beau reportage
    "au plaisir de connaître la suite de tes aventures"!!!
    bises

    Posté par peggy, 15 juin 2006 à 09:26 | | Répondre
  • Eh bien quelle aventure ! J'adore lire ta prose, tu me donnerais presque envie d'aller visiter ce fameux Colorado !

    Posté par Catou, 15 juin 2006 à 10:33 | | Répondre
  • Merci à toutes ! A défaut de produire des merveilles au bout de mes aiguilles, j'essaierai de vous distraire par le biais de quelque escapade...Autrefois, pendant les cours de couture, une des élèves était désignée pour faire la lecture aux autres... Comme aujourd'hui encore à Cuba, pendant que les cigarières roulent les cigares, une lectrice les distraie de quelque nouvelle... Bon, n'étant pas assez rapide aux aiguilles pour que mes travaux vaillent le coup d'être montrés, je m'octroie donc ce rôle "Fou du Roi" en quelque sorte....

    Posté par Pénélope, 15 juin 2006 à 10:38 | | Répondre
  • Contente de te relire à nouveau, avec de splendides images, Cuba est magnifique et me fait bien rêvé, j'ai hâte de lire tes nouvelles aventures et merci pour ce reportage qui m'a redonné le sourire

    Posté par Krystine, 15 juin 2006 à 15:06 | | Répondre
  • Rectifications...

    Pardon pour cette intrusion, je me présente avant tout: Delphine, une des convives en question. 2 petites infos pour les lectrices (assidues ou non) de Pénélope:

    1/ elle est effectivement arrivée avec 2 heures de retard, vous imaginez notre bonheur, mais surtout elle n'a jamais pris de douche (tant que nous y étions bien entendu...). étant donné l'étât des chaussures, vous imaginez le reste... :p
    2/ non seulement Pénélope a une plume très appréciable mais ce qui est plus drôle, c'est qu'elle parle de la même manière, ça vaut le coup, si vous avez l'occasion de passer dans la région...

    Bonne soirée à vous...

    Posté par Delphine, 15 juin 2006 à 18:55 | | Répondre
  • Merci Delphine, dis tout de suite que je suis momifiée dans les ocres du Roussillon tant que tu y es ! Ingrate créature ! N'eût-il pas été malvenu de vous abandonner à nouveau pour me précipiter sous la douche bienfaisante qui suivit votre départ ? Mon sacrifice temporaire n'était destiné qu'à vous soustraire à la compagnie d'Ulysse le Taciturne ! Ami lecteur, pardonne-la, elle est jeune et ne connaît rien de la vie....

    Posté par Pénélope, 15 juin 2006 à 21:12 | | Répondre
  • Je n'ai pas vraiment compris si le pays existait ou pas, mais le reportage valait le coup ! Les photos sont très belles, et les chaussures couvertes d'une poussière réelle, non ? Pénélope, j'ai eu la même aventure en Afrique, en mission toute la journée dans une Land Rover sur les routes de latérite : le soir, rentrée au bercail plus d'une heure en retard, rouge de la tête aux pieds de cette poussière caractéristique, et pire, invitée le soir même à un cocktail chez un ambassadeur. C'est finalement rigolo comme situation, non ? Alors tu parles comme tu écris d'après Delphine ? Ca ne doit pas être triste une soirée en ta compagnie !

    Posté par Christine, 16 juin 2006 à 10:39 | | Répondre
  • Quel plaisir de lire le compte rendu de cette expédition, c'est comme si on y était De quoi me donner le goût d'être moins casanière. Merci de nous être revenue.

    Danielle

    Posté par Danielle, 19 juin 2006 à 01:55 | | Répondre
  • Eccomi a leggere il tuo blog, piano piano ce la faccio a capire ...quasi tutto.

    E' molto bello, un caro saluto e a presto

    Annalisa

    Posté par Annalisa, 30 juin 2006 à 08:37 | | Répondre
Nouveau commentaire